Vie d'une expat/explo a Borneo (2017)

Bornéo ça te parle ? Vaguement ... n’est-ce pas ?

 

Parce que moi, honnêtement, ça m’évoquait une île, lointaine, quelque part en Asie… Ni plus ni moins. Quand j’ai accepté l’offre d’expatriation que l'on me proposait, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Mais j’ai vite découvert que Bornéo était bien plus qu’un nom évocateur !

 

C’est la troisième plus grande île au monde, où trois pays cohabitent : la Malaisie, l’Indonésie et le Sultanat de Brunei. Mais c’est aussi le poumon vert de l'Asie, le pays des orangs outans, là où se trouve le plus haut sommet gravissable d’Asie du Sud-Est (Mont Kinabalu 4094 mètres), l’un des 10 meilleurs spots de plongée au monde (Sipadan), une jungle primaire qui regorge d’espèces endémiques...

 

Bref, un petit paradis où j’ai posé mes valises le 15 avril 2017 pour une durée indéterminée.

 

Ma ville d’accueil s’appelle Kota Kinabalu, où KK pour les intimes (prononcer « kéké »). C’est la capitale du Sabah, l’une des deux régions de la partie Malaisienne de Bornéo. Bravo, vous l’aurez compris, je vis donc en Malaisie ! Mais attention, ici tout se complique. La Malaisie péninsulaire (allez y ouvrez Google Map ce sera plus simple) et la partie Malaisienne de Bornéo sont presque deux pays différents : il faut un visa aux locaux pour travailler de l’un à l’autre, les prix sont plus élevés sur mon île, le climat, la nourriture et même la langue peut différer !

 

Trois régions à explorer donc, très différentes les unes des autres.

 

Un régal ! Vas y, suis moi, je vais te faire voyager…

Issue d'une période faste de la colonisation européenne, la Malaisie péninsulaire abrite des villes vibrantes et multiculturelles où Portugais, Hollandais puis Anglais ont successivement laissé leur empreinte. Penang et Malacca, inscrites à l’UNESCO, en sont les exemples les plus flagrants avec leur architecture et cuisine bien particulière. Mais la nature n'est pas en reste, avec des hauts plateaux et plantations thé à perte de vue, des parcs nationaux où marcher dans une jungle luxuriante peuplée du plus petit des insectes aux puissants éléphants et des îles aux eaux cristallines et fonds marins à en faire palir ses pays voisins. 

* Clique sur les titres pour en lire plus...

Située au Nord de Borneo, le Sabah est une région aux ressources touristiques extraordinaires. Elle attire les voyageurs du monde entier pour ses sites de plongées et son incroyable vie sous-marine, déjà remarqués par le commandant Cousteau à l'époque. Ses réserves naturelles hébergent orangs-outans, léopards, éléphants pygmées et autres espèces rares et endémiques. Il y a aussi le Mont Kinabalu, montagne sacrée qui a tremblé en 2015 faisant plusieurs morts, après que des touristes aient pris des photos nus au sommet.  Et pour couronner le tout : les couchers de soleils sont toujours magnifiques !

La région du Sarawak, à l'Ouest de Bornéo, n'a rien a envier à sa soeur. Pas de front de mer, mais une jolie capitale nommée Kuching, ou il fait bon se promener sur les bords de la rivière. Campagne et jungle primaire traversée en pirogue pour quelques heures, et nous voilà dans une maison longue à partager le quotidien d'une tribu : hommes et femmes sont tatoués de la tête aux pieds, boivent du vin de riz en faisant la danse du bambou. Il faut le voir pour le croire... L’un de ses Parcs Nationaux, à la frontière avec le Brunei, est décrit comme "destination nature la plus variée d'Asie" par les guides touristiques. Ça donne le ton…




Écrire commentaire

Commentaires: 0